Yuri École !
Bienvenu sur Yuri École , l'école du Yuri!
Vous aimeriez vous retrouvez au millieu de jeune
femme extraordinairement unique? Alors
pourquoi ne pas vous joindre a nous?


~Forum RPG Yuri~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Y.E reprend bientôt vie ! Rebonjour a toi !


Partagez | 
 

 Pixie ~<3 [finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pixie
† Injured Soul †


Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2009

Fiche Perso
Âge: 16 ans
Petite Amie: Célibataire malgré moi T.T

MessageSujet: Pixie ~<3 [finit]   Lun 13 Juil - 19:07

Nom: //

Prénom: Pixie

Âge: 16 ans

Sexe: Féminin

Parenté: Ses parents sont décédé

Orientation sexuelle: Lesbienne

Caractère: Dis-donc, on en demande des choses sur elle. Disons qu'elle est simple d'esprit et surtout très, mais trop docile. Pixie a eue une éducation stricte. aplatir ou mener du doigt facilement. Elle reste pourtant amicale. Elle peut tout autant être heureuse que triste, mais au fond d'elle, elle sait que tout ne va pas comme elle le voudrait tant. Normalement, elle adore ronronner lorsqu'elle est de bonne humeur, sinon... Bah elle se sous-estime et manque de confiance comme personne ne le peut. Cette fille est très affectueuse et à la fois naïve...

Description physique:Tout ce qu'il faut pour décrire cette demoiselle en un mot, c'est n'oeils... En fait, ses yeux originaux sont jaunes-orangés, mais disons qu'un petit accident entre elle et son père lui ont couté la moitié de sa vue. Elle porte donc un oeil de verre, mais cela ne lui dérange que peu puisque cet accessoire parait naturel. Pixie adore ses cheveux semi-courts et d'un noir intense. Un petit corps pâle et frêle accompagné d'une silhouette fine à reliefs complète le tout.

Préférence et dégout:
Pixie aime s'amuser, manger, câliner et dormir. Elle n'aime pas son passé qu'elle garde secret.

Autre: On ne sait pas quand elle se les est fait mais un coeur noir ailé sur le seins droit (XD), une chaine doré en bas du dos et une fleur noire et doré a coté de la partit intime(il a eu de la chance le tatoueur XD)

Histoire: *Perfection, perfection et encore perfection...*

C'est ce que mes parents ont toujours voulu de moi. Enfin, que ma mère... La peur qu'elle avait à l'idée que je finisse ma vie en peine la terrifiait, surtout à cause de lui. J'étais encore jeune et l'idée que l'âme d'une personne pouvait se perdre si facilement ne me touchait pas encore. Tout ce que je savais, c'est que papa avait changé. Les matins, je le trouvais étendu sur le sol. Au début, rien qu'en le voyant à moitié conscient, je paniquais. Je ne pouvais pas m'empêcher de sangloter et chercher maman pour le ramener sur ses jambes. À mes yeux, ma mère était simplement un ange. Elle veillait si bien sur son mari et sur moi... Quant à mon père, je le voyais aussi comme quelqu'un de bien, pas nécessairement une fierté ou un bon exemple, mais je ne pouvais ressentir la méchanceté que les gens cachaient dans ce monde qui semblait si fantastique à mes yeux d'enfant. Je restais très longtemps près de ma mère qui observait sans cesse père. Elle jeta un coup d'oeil sur moi, je souris doucement. Elle détourne son regard et replonge dans ses idées tout en observant le corps en paix allongé sur le lit. J'aurais voulu rester, mais les études étaient primordiales d'après maman.

- Tu dois t'occuper de tes études Pixie, tu sais que c'est très important pour moi. Tu seras celle qui va représenter notre famille, tu es la seule d'ailleurs qui le pourra.

- Mais maman, je veux rester. Papa peut avoir besoin de nous pour qu'il aille...

- Non Pixie, ça, c'est moi qui s'en charge. Tu sais, j'ai pas eue la chance comme toi d'aller étudier dans un aussi bel endroit... Alors dépêche toi d'aller à l'académie et ne traine pas en chemin

- Okay maman! Je t'aime!


Aucune réponse...

Je passe de terribles journées où le temps n'est qu'à la théorie... D'après Sensei, ça sera utile pour plus tard... Plus tard... Es-ce dans très longtemps ou pourrait-ce être demain? Je ne le savais pas et je ne voulais d'ailleurs pas non plus avoir la réponse... Tout ce qui comptait pour le moment était de pouvoir faire plaisir à maman, elle qui est d'ailleurs la seule à pouvoir me parler de temps-en-temps...
Papa tant qu'à lui ne pouvait pas bavarder bien longtemps. Une fois il disait que je ne pourrais jamais comprendre ce qui se passait et une autre fois, il me disait que je n'étais pas de la famille... J'étais
confuse pendant un moment, mais maman avait apaisé mes pensées en me disant que l'alcool en effet avait un effet sur ce que les gens pensaient et surtout disaient.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les jours passent et l'état de papa se dégrade... Maman est inquiète, car elle l'aime beaucoup... Plus que tout au monde. Je la vois certains soirs prier et sangloter. Je ne sais pas pourquoi... Elle n'avait pourtant aucune raison à être triste. Papa est toujours couché et se met à vomir parfois... Le soir, lorsqu'il croit que nous sommes endormis, il se lève et tel un renard, il fait silencieusement son chemin à travers le bâtiment afin d'atteindre la porte. Il croit qu'il peut tromper tout le monde, mais il agit un peu trop naïvement. Les grincements du plancher me laissent perplexe, surtout quand je réfléchis à ce qui va se produire demain matin... Je me lève, vais près de la fenêtre et observe la silhouette disparaitre dans la noirceur de la nuit avant de jeter un coup d'œil au ciel parsemé d'étoiles. Je rêvasse quelques minutes sur ce qui se passe dans ma tête...


*Quand? Quand sera plus tard? Pourquoi maman est triste? Es-ce parce qu'elle n'aime pas papa? Ou peut-être est-ce de ma faute?... Pourquoi papa ne m'a jamais soutenu ni d'ailleurs appelé si gentiment par mon nom? et surtout, Pourquoi maman semble si nerveuse lorsque je lui parle de tout et de rien?*

Cette confusion me tourmentait et surtout me fatigue seulement en y pensant. Je regagne mon lit et rêve à nouveau d'un autre endroit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

En quelques mois, j'ai pu voir les traits d'un vieillard se dessiner sur le visage de mon père. Il n'est plus jeune et l'alcool faisait effet sur sa santé. Autant psychologiquement que physiquement, il semblait mourir à petit feu. Cela inquiétait de plus en plus maman qui passait toujours toute sa journée à coté de ce corps toujours gisant sur le lit et respirant nerveusement. Surement les moments de guerre qui lui ruinait le sommeil. Le pire dans tout cela, c'est que ma mère ne pouvait rien faire, je ne pouvais faire plus... Je ne suis maintenant qu'une âme errante, cherchant une façon d'oublier, oublier qui je suis et cette vie qui m'a été donnée avec cette peine.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

à mes 16ans... Voilà que papa est mort.


- Enfin...


Ses excès d'alcool ont finalement fait effet. Je me dis que je ne peux m'attrister lorsque je pense à lui... Il n'a jamais été là pour moi. Ce cadavre qui se reposait sous terre n'a été et restera à jamais qu'un inconnu à mes yeux. Pourtant, je reste muette et je ne peux rester insensible quand je vois mère enfermée dans sa chambre à pleurer pendant de longues heures... Elle se tue elle aussi lentement, tel un poison coulant dans ses veines. Son heure n'a quand à elle pas encore sonnée. Heureusement. J'essaie de rester auprès d'elle et la consoler en la cajolant, mais en vint, ce n'est pas de cette manière qu'elle peut faire le deuil sur son amant. Je ne comprends toujours pas
pourquoi elle l'aimait... Je ne souhaite pas le savoir. Son aura qui était auparavant si pétillante n'était maintenant, qu'une onde grise et embrouillée. Les pensées de ma mère n'avaient jamais été aussi sombre. Cela m'effrayait un peu.


- Maman... Tu devrais te reposer, je sais que c'est difficile, mais dis-toi qu'il est peut-être mieux où il est maintenant.

- Stupide! Tu ne peux comprendre! et Puis d'ailleurs, il n'aurait jamais du me quitter. Je l'aimais tant... et Maintenant, il n'est plus ici...

Je ne dis rien et l'observe un court instant avant de retourner à ma routine. Je m'occupe par exemple des corvées supplémentaires et surveille bien l'alimentation de ma mère, complètement bouleversée... Elle ne mange pas. Les jours passent et sa peau devient pâle, ses yeux gris et son aura continue à s'embrouiller... Je ne peux rien faire à mon tour.

~~~~~~~~~~~~~~~~~

une demie-année plus tard...

Nous sommes à l'hôpital. Enfin je le suis... Ma mère est à son tour morte, l'âme tourmentée. Je reste assise à coté du lit où son corps reposait légèrement. Les os sur la peau ne l'empêchait pas d'être plus belle que jamais, ses traits causés par le chagrin et l'inquiétude disparurent.


- Donc, la mort peut être si ravissante? Enfin toi tu l'es maman... J'espère que tu pourras reposer en paix là où tu es, peu importe où cet endroit se trouve.

À ma demande et celle de maman, sa tombe gravée était posée juste à coté de celle de père, je continuais mes terribles années d'études et surtout tentais de ne pas sombrer dans le chaos.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je devint rapidement une jeune adulte indépendante. J'étais libre, en santé, j'avais reçue des sommes d'argent indésirés de mes parents à leur mort, mais tout ça ne représentait rien. Même si que je pouvais avoir tant, rien ne remplacerait jamais ma mère... Enfin, mère d'adoption... Dès que j'étais jeune, j'ai été placée dans cette fausse famille qui m'a menti et trahi pendant trop longtemps... Maintenant je suis envoyée ailleurs, tout ce que j'avais besoins pour commencer une
nouvelle vie en solitaire.


- Mensonge....

C'est ce que je dis suivit d'un soupir lorsque je repense à ma jeunesse détruite par la folie de mon père et la fausse sensation d'amour que ma mère avait pour moi...

~~~~~~~~~~~~~~~~~


Oh dis moi maman,
Toi qui a toujours cru en moi,
Toi qui n'as jamais perdu la foi.
Pourquoi pleures-tu aujourd'hui de sang?
Pourquoi ne suis-je pas celle
Dont tu as toujours rêvé?
Pourquoi à tes yeux, je ne suis pas comme 'elle'?
Pourquoi me compares-tu ainsi?
Toutes ces critiques quand tu disais m'aimer,
Car pourtant, je fais de mon mieux.
Je fais tout ce que je peux
Même lorsque tu oublies de dire un simple 'merci'.
Peut-être n'est-ce pas suffisant,
Mais n'oublies pas que je t'aime chère maman.
...Si tu en dis autant, ce n'est que mensonge...
Je le sais, car malgré tout, il y a toujours cette peine qui me ronge.
Même quand tu dis les mots les plus doux,
En mon âme, ce n'est pas la même chose du tout.
C'est tel un poignard au coeur,
Hélas, comme si que tu désirais que je meurs...
J'ai envie de mourir,
Mais en y pensant, je sens l'envie de vomir.
C'est pourquoi maman,
J'aimerais terriblement
Retourner dans tes bras, le paradis
Même lorsque doucement, le démon rit...


~~~~~~~~~~~~~~

*Je dois garder mon calme. M'évader... M'évader loin d'ici. Très loin...*


Code: yuri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Adminette
Adminette


Messages : 188
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 20

Fiche Perso
Âge: 16 ans
Petite Amie: Lilicou ?

MessageSujet: Re: Pixie ~<3 [finit]   Lun 13 Juil - 22:59

Validé , c'est parfais bienvenue Pixie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-ecole.keuf.net
 
Pixie ~<3 [finit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ballade oublié . ((PV :Water/Pixie/Kasai/Dark ''avec dés'' ))
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» Alexandra Maxine Shepherd ? Pixie Lott
» On finit par s'habituer à tout ? Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuri École ! :: Présentaion Ok !-
Sauter vers: